Le stérilisateur de bocaux est un ustensile simple et fiable pour conserver des aliments crus ou préparés. Vous profitez ainsi pendant des mois de vos propres fruits et légumes ou de vos petits plats minutieusement préparés. De plus, vos conserves sont 100 % naturelles puisque la stérilisation ne nécessite l’ajout d’aucun additif pour garantir un bon résultat.

À propos de la stérilisation

Le Français Nicolas Appert a pratiqué de nombreuses expériences avant de réussir, en 1795, les premières conserves de nourriture. Il s’était servi de bouteilles en verre à large goulot qu’il avait bouchonné avec du liège puis scellé à la cire pour garantir une étanchéité parfaite. Après avoir rempli les bouteilles de viande ou de légumes et les avoir laissé cuire un bon moment dans de l’eau bouillante, la nourriture pouvait être conservée durant une très longue période sans que ses qualités nutritives et son goût ne soient diminués. Ce procédé s’appelle l’appertisation ou plus communément la stérilisation.

Le secteur industriel a remplacé les bouteilles en verre par des boîtes en fer-blanc mais les ménagères emploient encore des bocaux en verre réutilisables année après année. Seules les rondelles en caoutchouc, qui assurent la fermeture hermétique des bocaux, doivent être renouvelées après chaque utilisation. Et bien qu’il soit possible de stériliser dans une casserole ordinaire ou une cocotte-minute, il est préférable d’acheter un stérilisateur de bocaux car même les modèles d’entrée de gamme sont munis d’un panier et de ressorts pour disposer et maintenir correctement les bocaux, évitant ainsi les chocs durant la stérilisation.

Stériliser pour tuer les micro-organismes

Les micro-organismes se trouvent partout mais leur présence ne cause aucun problème car chaque espèce, animale ou végétale, possède ses barrières protectrices. Cependant, dès qu’un fruit est cueilli, un légume récolté ou un animal abattu, cette protection disparaît et le processus d’altération commence immédiatement suite à la multiplication rapide des micro-organismes. Bien que le résultat soit souvent visible parce que le fruit se gâte, dans certains cas, notamment pour la viande, la prolifération des bactéries est invisible et représente un danger pour la santé du consommateur qui risque une intoxication parfois sévère.

Si monsieur Appert est parvenu à conserver la nourriture, il doit son succès aux nombreuses expériences réalisées mais depuis, les biologistes ont découvert les facteurs favorisant le développement des micro-organismes. Le type d’aliment, son taux d’acidité et d’humidité ainsi que la température à laquelle cet aliment est entreposé influencent la rapidité de croissance des bactéries. La stérilisation des aliments est une technique de conservation efficace puisque les bocaux sont plongés dans une eau chauffée à plus de 100°, température à laquelle aucun microbe ne résiste. Les joints en caoutchouc assurent, quant à eux, la fermeture hermétique des bocaux.

Utiliser correctement le stérilisateur de bocaux

L’hygiène est très importante pour que la conservation réussisse. Les pots en verre, les couvercles et les joints doivent être ébouillantés. Les fruits et légumes doivent être bien frais et propres. Ils peuvent être blanchis durant 5 minutes dans de l’eau bouillante salée ainsi ils ne changeront pas de couleur. Les plats préparés doivent être cuits juste avant la stérilisation. Vous pouvez alors remplir vos bocaux et ajouter jusqu’à 3 cm du bord un mélange d’eau additionnée de sucre, de sel ou de jus de citron selon l’aliment. Quand vous stérilisez sans jus ni sirop, vous pouvez remplir le pot à ras bord.

L’utilisation d’un stérilisateur facilite grandement le travail car il suffit de disposer les bocaux fermés et bien droits à l’endroit prévu. Des crochets sont fournis pour les maintenir en place. Les bocaux ne sont pas en contact direct avec la source de chaleur et ne risquent pas de s’entrechoquer. Vous pouvez maintenant remplir la cuve d’eau chaude salée de façon à recouvrir les bocaux et procéder à la stérilisation. Des tableaux sont établis de manière à choisir la température et la durée de cuisson variant selon le contenu des récipients.