Vous avez envie d’une mousse au chocolat maison pour le goûter de ce week-end ? Il s’agit d’un incontournable qui fait plaisir à tout le monde, mais qui n’est pour autant pas si simple à préparer. Il est vrai que peu d’ingrédients et d’étapes constituent la recette. Pour faire une mousse au chocolat réussie, il faut alors en connaître les secrets. Du choix des tablettes de chocolat aux ustensiles à avoir, vous saurez tout !

1. Le choix du chocolat pour ne pas rater sa mousse

Pour obtenir une mousse au chocolat parfaite, il est essentiel de ne pas lésiner sur la qualité du chocolat, soit l’ingrédient principal de la recette. Ainsi, les professionnels utilisent du chocolat de couverture, destiné à fondre facilement. Il est possible de se procurer sur un site de chocolatier en ligne ce type de chocolat, car il ne se trouve pas en grande surface. Vous souhaitez plutôt acheter du chocolat en même temps que vos courses quotidiennes ? Dans ce cas, il est conseillé de se tourner vers le chocolat pâtissier, appelé aussi chocolat dessert. Son pourcentage de cacao variera selon vos goûts, mais pourra fondre sans problème. Pensez également à regarder sa teneur en matières grasses, à hauteur de 40 % environ, car c’est le beurre de cacao qui rend la mousse fondante en bouche.

2. Une mousse au chocolat réussie grâce au thermomètre de cuisson

Le challenge est de faire fondre le chocolat sans le cuire. Pour cela, équipez-vous de votre meilleur thermomètre de cuisson pour contrôler la température. C’est un petit investissement qui vous sera bien utile pour toutes vos recettes à base de chocolat notamment. N’oubliez pas que le chocolat est un produit noble et qu’il faut le préparer comme il le mérite, le micro-ondes est donc à bannir pour l’étape de la fonte. Privilégiez la méthode douce, au bain-marie. Faites bouillir de l’eau dans une casserole et positionnez à quelques centimètres au-dessus d’elle un récipient dans lequel vous déposerez le chocolat. Ensuite, sur feu doux, ce dernier commencera à fondre. Munissez-vous alors du thermomètre pour contrôler une température qui n’excède pas les 55 °C. À mi-parcours, vous pourrez retirer le récipient du bain-marie pour que le chocolat finisse de fondre.

3. Des blancs en neige maîtrisés pour une mousse au chocolat légère

Les œufs sont le deuxième ingrédient le plus important pour réussir la mousse au chocolat. Comment se choisissent-ils ? De préférence, ils doivent être assez gros pour permettre de récupérer le plus de blanc possible. De façon générale, essayez de sélectionner des œufs frais, qui ont été produits par des poules élevées en plein air. Il convient alors de séparer les blancs des jaunes et de laisser reposer durant une petite heure le tout. Rajoutez une demi-cuillère à café de bicarbonate de soude dans les blancs pour favoriser leur montée. La battue se fera à la main, à l’aide d’un fouet ballon, ou d’un robot. Pour obtenir de beaux blancs en neige, le secret est de ne s’arrêter que lorsque vous avez une consistance ferme. Une fois montés, vous pourrez y incorporer les jaunes.

4. Les bons gestes pour garantir le côté aérien du dessert

Communément, on estime qu’une mousse au chocolat est satisfaisante lorsqu’elle est consistante et en même temps légère. La première cuillère plantée dans le récipient, puis qui arrive jusqu’à la bouche donne le ton : la texture du dessert doit être aérienne. Pour arriver à ce résultat, il convient également de respecter quelques éléments. Tout d’abord, il ne faut jamais incorporer les œufs (blancs en neige et jaunes compris) au chocolat alors que ce dernier est encore chaud. Une fois entièrement fondu, le chocolat doit se reposer à température ambiante. Revérifiez sa température et si le thermomètre indique moins de 45 °C, vous pouvez ajouter le chocolat aux œufs. Pour ce faire, utilisez un ustensile indispensable, la maryse. Cette spatule souple mélange sans incorporer d’air, mais il ne tient qu’à vous de le faire délicatement.

5. La mousse au chocolat est un plat qui se mange presque froid

Avant de pouvoir la déguster, il faut s’armer de patience ! Ce dessert doit se reposer a minima deux bonnes heures au réfrigérateur. Au contact du froid, la mousse se raffermit un peu. Elle va alors gagner en consistance. Toutefois, une fois que vient le temps de la goûter, il est important de la sortir en avance et de la laisser s’acclimater à la température ambiante pour faire ressortir toute la saveur du chocolat. Comptez une vingtaine de minutes avant de la servir. Vous pourrez également agrémenter le tout de quelques pépites de chocolat sur le dessus. Celles-ci apporteront un côté croquant au dessert et le rendront encore plus gourmand.